La tendinite du moyen fessier, la tendinite de la hanche

traitement-moyen-fessier

La tendinite du moyen fessier provoque une douleur de l'extérieur de la hanche, un peu en dessous du pli de l'aine. Le point douloureux siège sur une protubérance osseuse profondément en arrière de la cuisse qui est la zone d'attache du tendon. Le muscle moyen fessier est un muscle important de la station debout. Cette tendinite de hanche entraine donc une douleur de l'appui et de la marche. Habituellement la tendinite du moyen fessier est une douleur de mise en tension du tendon, quand on se lève et quand on marche. La vraie tendinite de surmenage de ce muscle est rare.
Elle concerne les patients ayant une activité de marche ou sportive très importante -et inhabituelle au moment où la tendinite se déclenche-, ou des personnes marchant mal avec la présence d'une boiterie du fait d'une autre maladie : malformations du bassin et du membre inférieur, maladies musculaires, suites d'opérations -raccourcissement d'un membre-, de paralysie.
La plupart du temps, il s’agit plutôt de douleurs projetées. En effet, les tendons sont riches en terminaisons nerveuses, et celui du moyen fessier est la projection habituelle de nerfs irrités au niveau des vertèbres lombaires.

La fonction du moyen fessier est de réaliser une abduction de la hanche avec ses fibres antérieures qui réalisent la flexion et ses fibres postérieurs permettant l'extension de hanche.

Pubalgie / tendinite des adducteurs

La pubalgie est une douleur de la région pubienne qui survient chez le jeune sportif avec une pratique intensive, plus souvent chez le footballeur, mais qui peut survenir dans tous les sports : rugby, sports équestre, hand-ball, ski de fond, escrime, tennis, basket, danse, gymnastique… Quand nous courons, il y a un déséquilibre entre le côté du corps où le pied est en appui et celui où le pied est relevé ou en position intermédiaire.
La symphyse pubienne étant un carrefour important entre les puissants muscles adducteurs et abdominaux, durant l'appui monopodal (un pied) pendant la course, des contraintes majeures créent un cisaillement au niveau du pubis.

Dans ma spécialité je ne traite que la tendinite des adducteurs de la cuisse et le déséquilibre entre la traction des abdominaux et du tenseur du fascia-lata facteurs de conflits pelviens.